Le Plan de Continuité d’Activité (PCA) et le Plan de Reprise d’Activité (PRA) sont définis et mis en place dans le but de calculer l’impact d’une défaillance matérielle totale et/ou partielle du système informatique de l’entreprise. Le PCA/PRA est lié à un risque défini de perte de données et de durée d’interruption acceptables.

PLAN DE CONTINUITE D’ACTIVITE (PCA)

Le PCA pour le secteur IT est un document stratégique qui s’exprime en valeur de temps. Celui-ci permet de connaître les
risques d’un dysfonctionnement matériel
.

  • RTO : « Recovery Time Objective »
    Cette valeur représente la durée de temps maximale acceptable pendant laquelle une ressource informatique (serveur, réseau, ordinateur, application) peut ne pas être fonctionnelle suite à une interruption majeure de service. Cette durée est définie à l’avance, et ce en fonction des besoins de production d’une entreprise.
  • RPO : « Recovery Point Objective »
    Cette valeur représente la durée de temps maximale qu’il est acceptable de perdre lors d’une panne d’un système d’information. Le RPO détermine la fréquence des sauvegardes, ce qui impose de connaître le volume et ainsi de calculer correctement la solution de sauvegarde. Il est intéressant aussi de considérer différemment les données vitales pour l’entreprise.

PLAN DE REPRISE D’ACTIVITE (PRA)

Le PRA permet de connaître les risques d’un sinistre sur l’ensemble du système informatique et d’assurer la reconstruction de son infrastructure ainsi que la remise en route des applications.

 

  • RTO : « Recovery Time Objective »
    Cette valeur représente la durée de temps maximale acceptable pendant laquelle une ressource informatique (serveur, réseau, ordinateur, application) peut ne pas être fonctionnelle suite à une interruption majeure de service. Cette durée est définie à l’avance, et ce en fonction des besoins de production d’une entreprise. Une illustration simple d’un serveur en DATA CENTER permet de comprendre qu’en cas de sinistre sur le lieu de travail, l’activité peut reprendre de suite sans aucune interruption.
  • RPO : « Recovery Point Objective »
    Cette valeur représente la durée de temps maximale qu’il est acceptable de perdre lors d’une panne d’un système informatique. Le RPO détermine la fréquence des sauvegardes, ce qui impose de connaître le volume et ainsi de calculer correctement la solution de sauvegarde. Il est intéressant aussi de considérer différemment les données vitales pour l’entreprise. De même que pour le PCA, en cas de sinistre de vos locaux, vous continuez là où s’est arrêté votre travail et cela, sans aucunes pertes.